logo

La CFAO en Dentisterie: faudra-t-il changer nos habitudes?

Dr Patrice Margossian
ONFOC 35, Rennes, 17 octobre 2013

Pourquoi la dentisterie numérique va-t-elle changer notre quotidien ?

Dr Patrice Margossian
Maître de Conférences des Universités, Praticien Hospitalier à temps partiel,Faculté d’Odontologie de Marseille

L’Odontologie prothétique est en évolution permanente. Durant les 30 dernières années, des innovations multiples ont permis d’améliorer les performances prothétiques, tant dans le domaine de l’esthétique que dans celui de l’intégration biologique et fonctionnelle.
Les protocoles de réalisation au niveau du laboratoire sont en réelle mutation, grâce à la substitution progressive des techniques artisanales par des techniques de CFaO. Ces données numériques permettent de réaliser des pièces prothétiques usinées sur différents types de matériaux (métal, céramique, résine) avec une précision et une fiabilité supérieures à la méthode conventionnelle.
La CFAO n’est pas juste une nouvelle mise en oeuvre, elle a permis d’améliorer et de faciliter la conception des infrastructures prothétiques.
Cette révolution numérique est, bien entendu, aussi entrée dans nos cabinets. D’abord par la photographie et la radiographie qui ont bouleversé le diagnostic et le suivi des patients. Puis grâce aux empreintes optiques qui permettent d’avoir une chaîne totalement numérique depuis l’enregistrement jusqu’à la réalisation des éléments prothétiques, annulant ainsi les erreurs de variation dimensionnelle des matériaux d’empreinte et de réplique.
Le matériel actuel à notre disposition nous permet-il d’obtenir le même niveau de résultat qu’avec les élastomères? La mise en oeuvre au cabinet est-elle aussi simple qu’il n’y parait? quelles sont les impressions des patients? enfin quel en est le coût?
Autant de questions auxquelles il faudra répondre afin d’aider chacun d’entre nous à se positionner face à ces nouvelles technologies.
La numérisation de la dentisterie ne s’arrête pas à l’empreinte et à la réalisation d’éléments prothétiques, il est en effet d’ores et déjà possible de superposer des données d’imagerie et de CAO. Les perspectives dans ce domaine sont immenses par la création d’un vrai trait d’union entre le domaine chirurgical et le domaine prothétique. L’amélioration du diagnostic, l’établissement d’un projet thérapeutique global intégrant virtuellement l’ensemble des paramètres anatomiques, prothétiques, esthétiques et fonctionnels sont de nature à nous confirmer que la numérisation de notre profession est un bienfait.
Cette présentation aura pour objectif de montrer l’intégration de ces nouveaux outils dans une pratique quotidienne, au service d’une dentisterie prothétique pleinement orientée vers l’esthétique et la fonction.

Installé à Marseille, le Docteur Patrice Margossian est Chirurgien dentiste spécialisé dans les implants dentaires, greffes osseuses, greffes de sinus et greffes de gencive.

  • Partager

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *